C’est une perception auditive survenant en l’absence de tout stimulus externe ou interne.

Il peut être perçu dans une oreille ou les deux, ou dans la tête.
D’origine grecque, le mot « acouphène » vient de : akouein, entendre et phainein, apparaître ; c’est une perception en l’absence de stimulation extérieure.

Le patient décrit "ses" acouphènes comme des sifflements, des bourdonnements, des tintements, un grésillement, ou décrit avec des mots plus précis ce qu’il entend : cocotte-minute, ligne à haute tension, vrombissement, chuintement, chant des cigales …La nature du bruit peut être variable, allant d’une tonalité grave à des sonorités aigues. Le bruit peut être continu ou fluctuant.

SOPHROLOGIE

Accessible à tous, la sophrologie propose des techniques simples de respiration, de relaxation dynamique et de visualisation mentale.
Elle propose aux patients des outils d’autonomie pour mieux gérer les crises d’acouphènes et l’anxiété souvent associée aux symptômes et mieux utiliser leurs ressources physiques et mentales dans une période difficile de vie.

La voix du sophrologue accompagne le patient dans sa détente en l’amenant dans un état de réceptivité spécifique, entre veille et sommeil, ce qui facilite la prise de conscience de sensations agréables et positives. Dans ce niveau de détente profond, le cerveau conscient et conceptuel voit son activité diminuer. Les images et les suggestions sont enregistrées par le cerveau et auront une influence déterminante sur le comportement.

Le patient, au fur et à mesure de sa prise en charge, acquiert dans son quotidien des « réflexes détente » et obtient un impact favorable sur le plan physique, mental et émotionnel. Il est moins anxieux et il retrouve une qualité de vie. Il y a alors modification de la perception de l’acouphène et mise à distance des bruits parasites.

HYPNOSE

L’objectif de la thérapie est de permettre aux patients de se dissocier de la perception consciente de leurs acouphènes. Dans certains cas, on obtient une suppression totale de la perception elle-même, autrement dit, des acouphènes. Plus raisonnablement, on peut espérer aider les personnes à se départir de la perception perturbante. Le phénomène aco phénique persiste, mais n’a plus de retentissement sur la qualité de la vie. Bien que le plus souvent l’hypno thérapie n’ait pas d’effet direct sur les pathologies sous-jacentes de l’acouphène, elle aide un grand nombre de patients à retrouver une meilleure qualité de vie. Des personnes aco phéniques tireraient un bénéfice de cette technique. L’hypnose, en effet, accroît les capacités à gérer les acouphènes et les symptômes associés : le stress, la dépression et les troubles du sommeil.

MAGNETISME

Après quelques séances avec votre guérisseur – 3 à 5 séances selon les personnes, réparties entre 3 et 4 semaines environ -, vous ne ressentirez plus aucun acouphène. Les bourdonnements, tintements et autres sifflements d’oreille auront bel et bien disparu suite à ses séances de magnétisme.

Les résultats de ces séances de magnétisme varient selon les personnes. Certaines sont immédiatement guéries sur le long terme. Pour d’autres, en revanche, la guérison totale est impossible, mais ces personnes ressentiront malgré tout une amélioration très significative.